google-site-verification=hGjS2aIDh_ltCLWxM-rVf_s8c2rP1z877lNc_KSM3mE
google-site-verification=hGjS2aIDh_ltCLWxM-rVf_s8c2rP1z877lNc_KSM3mE

Video

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Link List

Text

Recherche personnalisée

Meniga rend les transactions passionnantes

Meniga
C'est devenu une tradition : le spécialiste islandais de la gestion de finances personnelles (PFM) Meniga vient présenter ses innovations à la conférence Finovate Europe (sa première apparition date de l'édition de 2011)… et y remporter une distinction « Best of Show », qui récompense cette année son concept « Richest Transactions ».

Sans originalité par rapport à ses confrères, Meniga veut convaincre les banques qu'elles disposent d'un extraordinaire trésor inexploité, sous la forme des données des opérations financières de leurs clients, et qu'il ne tient qu'à elles de le transformer en opportunités de créer de nouveaux services à valeur ajoutée. Cependant, depuis quelques années, la jeune pousse adopte une démarche originale pour concrétiser sa promesse, en plaçant la transaction élémentaire au centre de son dispositif.

Ainsi, plutôt que de proposer classiquement des options indépendantes – et rarement utilisées dans la durée – d'analyse des habitudes de dépenses, la solution de Meniga préfère intégrer ce genre de fonctions directement dans le contexte d'une opération. C'est donc, par exemple, en accédant aux détails du règlement de son abonnement mensuel au service de vidéo à la demande Hulu ou de sa dernière facture iTunes que l'utilisateur va découvrir l'évolution de son budget en médias et divertissement.

Les « Richest Transactions » prolongent encore ce principe, en capitalisant sur l'économie « digitale » moderne. Il s'agit maintenant de connecter « intelligemment » des services tiers aux transactions, pour rendre celles-ci toujours plus intéressantes pour le consommateur. Dans une démonstration de cette possibilité, l'application de Meniga affiche une sélection de restaurants, ajustée selon les préférences de l'utilisateur, à proximité du lieu où le paiement consulté révèle qu'il a dîné il y a quelques jours.

Meniga Richest Transactions

Les applications de cette idée sont sans limites, d'autant que la startup se contente de fournir un cadre grâce auquel l'institution qui a retenu sa plate-forme peut intégrer toute sorte de services (pourvu qu'ils soient exposés via des API standards). En restant dans l'univers de la banque, une autre déclinaison des « Richest Transactions » imaginée par leurs concepteurs consisterait à offrir une vision holistique d'un crédit immobilier en cours depuis le détail du versement d'une échéance de remboursement.

L'ambition de Meniga avec son approche particulière est de faire que chaque ligne du relevé de compte bancaire raconte une histoire au consommateur, qui l'incite à renforcer son engagement. Les résultats affichés, qui font état d'un taux exceptionnel de consultation des détails d'opérations, semblent valider le modèle. Bien sûr, pour convertir cet intérêt en valeur tangible, la banque devra toutefois parvenir à insérer au sein de son expérience client des suggestions d'actions, personnalisées et contextuelles.

Le groupe BPCE a annoncé lors du Paris Fintech Forum son choix de la solution de Meniga en vue de bâtir ses futurs services « digitaux » : on a désormais hâte de voir ces concepts prometteurs mis en œuvre par une des principales banques françaises…


from C'est pas mon idée ! http://ift.tt/2p9MHPZ
via IFTTT

ردود الأفعال:

0 التعليقات: