google-site-verification=hGjS2aIDh_ltCLWxM-rVf_s8c2rP1z877lNc_KSM3mE

728x90 AdSpace

google-site-verification=hGjS2aIDh_ltCLWxM-rVf_s8c2rP1z877lNc_KSM3mE

Video

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Link List

Text

telecharger logiciel gratuite

Télécharger des logiciels, jeux et drivers gratuitement en version complète légale ou d'évaluation gratuite pour Windows, Mac, Linux

Recherche personnalisée

Monzo joue la viralité dans les paiements

Mondo
Depuis ses débuts, Monzo (ex-Mondo) veut rassembler des communautés autour de son offre. Ce furent d'abord les aventuriers prêts à tester une banque en version alpha. Vinrent ensuite les investisseurs désireux d'entrer au capital de la startup. Ce sont maintenant ses clients, lorsqu'ils échangent de l'argent entre amis…

Avec les paiements P2P (« de pair à pair »), comme souvent, la néo-banque britannique s'empare d'un sujet relativement classique et en renverse les codes habituels. En l'occurrence, la plupart des solutions du genre (et elles sont nombreuses, désormais !) mettent un point d'honneur à permettre à leurs utilisateurs de transmettre des fonds à toute autre personne, avec le moins de restrictions possibles. Dans le cas de Monzo, au contraire, seuls ses clients existants peuvent être destinataires d'un transfert !

En arrière-plan, cette limitation est évidemment due au fait que l'offre de la jeune pousse n'est pour l'instant qu'une carte prépayée, sans compte courant, ce qui limite les possibilités de virement. Son génie est de transformer l'inconvénient en privilège (ou presque). En effet, sa manière de présenter la nouvelle option donne un côté « club privé » à la communauté des clients : lors de la sélection du bénéficiaire d'un transfert, une liste des contacts de l'utilisateur est présentée, dans laquelle ceux qui possèdent une carte Monzo (et sont donc éligibles à recevoir de l'argent) sont mis en avant.

Encore plus intéressant, les autres (les non clients) ne sont pas laissés à l'écart, puisqu'une option permet de les inviter à rejoindre la néo-banque et à participer à la révolution ! Le principe rappelle les approches adoptées avec quelques porte-monnaie mobiles mais il faut se souvenir que, ici, il est question d'ouvrir un compte bancaire (à terme). En renversant la perspective, on peut aisément croire que l'ajout des paiements P2P dans l'application mobile est, en réalité, une stratégie de conquête de clients !

Paiement entre amis avec Monzo

Il faut encore souligner la maestria avec laquelle Monzo rassure les utilisateurs quant à l'accès aux informations personnelles de leurs contacts (indispensable pour lister ceux qui sont clients). Elle affirme en effet, description – suffisamment détaillée pour être crédible – à l'appui qu'elle ne transmet ni ne stocke, à aucun moment, de données privées. Sans être certain que le message soit parfaitement clair pour tous, on reconnaît dans cette attention l'impératif de transparence qui différencie les startups des banques.

Outre la confiance qu'elle doit susciter et maintenir parmi les consommateurs, le principal obstacle (ou frein) au succès d'une entreprise de la FinTech est le développement de sa base de clients, faute de notoriété, surtout en face de grandes banques mondialement connues. De ce point de vue, Monzo révèle une créativité sans limite, avec une succession d'initiatives qui sont à la fois inédites et impossibles à reproduire dans les institutions historiques. Les 70 000 ouvertures de « compte » (en version beta) enregistrées en 3 mois semblent confirmer la validité de la méthode…


from C'est pas mon idée ! http://ift.tt/2ggR7mP
via IFTTT

Top Web Annotation and Markup Tools

Instagram introduces new features to help negate cyberbullying

How to use Google’s new automatic citation generator for G Suites